D'après Le Vésinet, revue municipale, n°71,mars 1986

Jacques Ertaud
sportif, voyageur, cinéaste...

 

Rappelons ici, sans pouvoir les énumérer tous tant ils sont nombreux, les multiples exploits, les lointains périples, les activités variées de Jacques Ertaud. Sportif, il fut de ces hommes, rares, pour qui l'exploit fait partie du quotidien:

  • Premier spéléologue à séjourner plus de dix jours consécutifs sous terre au gouffre de la Pierre Saint-Martin,
  • Plongeur sous-marin et membre le plus ancien de la Calypso du Commandant Cousteau avec lequel il a travaillé cinq ans (La galère engloutie, 1957)
  • Première descente à ski de la face nord du Mont-Blanc avec Lionel Terray,
  • Ascension du Taboche (6.750 m) dernier sommet vierge du massif de I'Everest,
  • Escalade dans le Hoggar d'un des sommets les plus difficiles de l'histoire de l'alpinisme,
  • etc.

Jacques Ertaud, cinéasteGrand voyageur, reporter et explorateur au Congo Belge (en compagnie de sa femme), en Terre Adélie avec Paul-Emile Victor, sur une île de la côte d'Arabie avec Haroun Tazieff, en Amazonie, au Cambodge, au Mexique...
Découvrir était sa passion.

Curieux du monde, il le fut aussi de l'homme, dans son aventure sportive en particulier. C'est ainsi qu'il suivit le Tour de France cycliste, filma seul les Jeux Olympiques d'hiver de Squaw-Valley en Californie en 1960 puis, avec 35 cameramen, ceux de Grenoble en 1968, accompagna l'Equipe de France d'athlétisme sur tous les stades d'Europe (1963) pour étudier la psychologie des athlètes, filma le marathon de New York aussi bien que Paris-Strasbourg à la marche,...
La guerre, la famine, il les a aussi côtoyées au cours de grands reportages.
Cinéaste professionnel, il avait appris son métier sur le tas (aux côtés de Marcel Ichac) et savait tout faire: prises de vues, montage, tournage, réalisation, composition des mélodies. D'un film, il était l'homme orchestre.
Sait-on qu'il a réalisé pour le grand et le petit écran, une centaine de films, reportages, documentaires, feuilletons et magazines ?
Le monde du silence, La galère engloutie, Antarctique, mais aussi L'homme du Picardie, François Gaillard ou la vie des autres, Sans famille, des épisodes de séries comme Navarro, Commissaire Moulin, ou encore Le Grand Môme, série noire d'A.D.G; Le temps d'Anaïs adapté de Georges Simenon; Mort d'un guide, Soleil d'Automne...
Ce sont, entre autres, les réalisations de Jacques Ertaud.

Alain Jonemann, en lui remettant en 1986, la Médaille d'Argent de la Ville du Vésinet, put déclarer "C'est pour moi un honneur d'être votre concitoyen". Voir l'émotion et la joie de M. Jacques Ertaud suffisait pour comprendre combien il était sensible à la distinction qu'il venait de recevoir.


Filmographie (principales œuvres de fiction)

  • 1999 Premier de cordée - film TV, sénario, oeuvre postume;
  • 1996 Les allumettes suédoises - (feuilleton TV);
  • 1994 Le milliardaire - film TV;
  • 1994 Un jour avant l'aube - film TV;
  • 1993 Catherine Courage - film TV;
  • 1993 Concerto pour Guillaume, épisode de la Série L'Instit;
  • 1992 Soleil d'automne - film TV, sénario, dialogues et musique;
  • 1989 Haute tension - Retour à Malaveil, film TV;
  • 1989 Navarro - Série TV, épisodes Mort d'un salaud et Sanglante nostalgie;
  • 1989 Maria Vandamme - feuilleton TV [récompensé par un 7 d'or];
  • 1989 Le prix du silence - (film TV) [récompensé par un 7 d'or];
  • 1987 Le temps d'Anaïs épisode de la Série TV L'Heure Simenon. (sénario et mise en scène);
  • 1985 Le grand môme - film TV;
  • 1985 Pitié pour les rats - film TV;
  • 1984 Série noire - Série TV;
  • 1984 La terre et le moulin - feuilleton TV;
  • 1981 Clipperton: île de la Solitude - documentaire (Série L'Odyssée sous-marine du Commandant Cousteau);
  • 1981 Sans famille - feuilleton TV;
  • 1980 L'âge bête - film TV;
  • 1978 Ne pleure pas - adaptation et dialogues;
  • 1977 La mer promise - film TV;
  • 1977 La mort amoureuse - film TV;
  • 1976 Une promenade en forêt, épisode de Commissaire Moulin, Série TV;
  • 1975 La mort d'un guide - film TV;
  • 1973 La ligne de démarcation - Série TV;
  • 1972 La tuile à loups - film TV;
  • 1971 François Gaillard ou la vie des autres - Série TV;
  • 1970 Kaleïdoscope - [présenté à Cannes];
  • 1968 L'homme du Picardie - feuilleton TV;
  • 1966 Rendez-vous de l'été, Les - [présenté à Cannes] court-métrage;
  • 1963 Le maillon et la chaîne;
  • 1962 Vive le tour (avec Louis Malle);
  • 1956 Un condamné à mort s'est échappé (comme acteur) pour Robert Bresson.

© Société d'Histoire du Vésinet - http://www.histoire-vesinet.org