XVe Maire du Vésinet


Marc FERLET
1953 - 1965

Entré au Conseil municipal en 1944, il en sera troisième puis deuxième adjoint et présidera la Commission des finances de 1945 à 1953.
Devenu maire après l'élection de 1953 [*] il fut réélu plus simplement en 1959.
Comme toutes les communes, Le Vésinet fut touché par le boom démographique de l'après-guerre. Au cours de ses deux mandats, Marc Ferlet devait s'attacher à doter la Ville de nouvelles classes maternelles et primaires : l'école maternelle des Charmettes (1957), l'agrandissement de l'école Pasteur (1958), groupe scolaire Princesse (1958), le groupe scolaire des Merlettes (1960).
En 1959, on avait ouvert au Vésinet une annexe du lycée Marcel-Roby de St-Germain-en-Laye (qui deviendra plus tard le Lycée Alain).
Parallèlement, on réalisait le stade des Merlettes (le premier terrain de football y vit le jour en 1957, les premiers tennis en 1958) et on procédait à l'acquisition de plusieurs propriétés permettant l'agrandissement du stade, du cimetière municipal, et l'installation des nouvelles écoles et de la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC, 1963).

Né à Dax (Landes) le 10 décembre 1896, Marc Eugène Marie Ferlet était ancien élève de l'Ecole centrale des Arts et Manufactures. Il fit carrière au Gaz de France dont il fut Inspecteur Général. Parmi ses autres fonctions, il fut Président-Directeur Général de la Société pour le Développement de l’Industrie du Gaz en France, Conseiller économique (1957-1959), Président suppléant de la Commission Supérieure Nationale du Personnel des Industries Électriques et Gazières (janvier 1957), Président-Directeur général de la Société Sofim-Sarre S.A.F. (avril 1959).
Prisonnier civil, évadé, engagé volontaire, Marc Ferlet était Capitaine honoraire, Croix de Guerre 1914-1918, Officier de la Légion d'Honneur (1948 et 1958).
Marié (1931) avec Mlle Geneviève Lefebvre et père de 8 enfants (Marie-Claire, Christian, Martine, Patrice, Chantal, Dominique, Béatrice, Marie-Odile) il fut domicilié au 31 route du Grand-Pont (1948) puis 19, avenue de la Prise d'Eau où il est décédé le 27 novembre 1971. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise.

    ----

    [*] Il fut élu au troisième tour avec 13 voix contre 10 voix à F. Hallberg. Le Dr Fedrick Hallberg (1905-1963), qui avait été le premier adjoint de Jean Marie Louvel pendant 8 ans, comptait bien lui succéder comme maire. Il démissionnera du Conseil municipal après ce scrutin.


© Société d'Histoire du Vésinet • histoire-vesinet.org