Plans-guides du XIXe et du XXe siècles
Détails représentant le Vésinet dans des collections françaises et étrangères

De nombreuses cartes dites "poket maps" ou guide maps représentant les environs de Paris et plus particulièrement Le Vésinet sont parues dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Elles rendent compte de façon plus ou moins précise et rigoureuse (et souvent avec retard) de la transformation qui s'opère durant l'aménagement de la nouvelle colonie.
Les plus précises s'inspirent de la carte des chasses. On y voit apparaitre la ligne de chemin de fer, puis le plan d'aménagement de Choulot. La moitié nord de la Commune restera verte très longtemps. Une importante portion du territoire conservera son allure de bois-taillis jusqu'à la fin du premier quart du XXe siècle.

Environs de Paris (1850).
"Dressée par J. B. Beuvelot d'apres la Carte des Chasses, d'autres cartes particulières et des reconnaissances faites par lui sur différents points."
Editeur: Andriveau-Goujon, Paris, 1850
[dimensions de la carte 58,42 x 40,64 cm]

The Environs of Paris (1852)
Par les cartographes britanniques J. & C. Walker
Editeur: George Cox, Londres, 1852.
[Carte au 1/91.600]

Colton Map or City Plan of Paris, France (1855)
Gravée par le cartographe américain Joseph Hutchins Colton (1800-1893)
Editeur J.H. Colton & Co, New York, 1856

[Dimensions: 40,64 x 33,02 cm - Carte au 1/95.000e]

Plan of Paris and surrounding country,  1890
Typo-Etching Co.,
Collection de l'Institut géographique de Catalogne, Espagne.

Plan bon-marché qui présente la particularité peu fréquente de faire figurer les deux voies ferrées, jusqu'au Pecq d'abord puis jusqu'à St-Germain-en-Laye.
Probablement bien antérieure à la date indiquée.

Paris, ses environs et ses fortifications (1870)
Par le cartographe Ermete Pierotti (1840-1875) architecte, mathématicien, et ingénieur italien, originaire de Modene, commandant du Génie dans l'armée italienne. Gravée par Erhard.
Editeur: E Pierotti, 33 Rue de Beaune, Paris, 1870
[Dimensions de la carte: 69,85 x 54,61 cm]

Environs de Paris avec ses forts (~1880)
J. Migeon, Géographie Universelle, Paris, 1880
[Dimensions de la carte: 42 x 28 cm - 1/160.000]

Bien que datée de 1880, la carte, assez rudimentaire, comporte des surcharges évoquant vaguement les aménagements du parc de Choulot et l'Asile. C'est aussi la seule carte à mentionner Monte-Cristo, l'ancienne propriété d'Alexendre Dumas père.

Collection Adams Antiques, Northport, AL USA.

Nouvelle Carte Topographique des Environs de Paris (1880).
Editée par le cartographe Victor Clérot (~1860 - 1890) 23 Quai Malaquais, Paris. (Très rare.)

[Dimensions de la carte 100,33 x 71,12 cm]

Le réseau viaire du Vésinet, représenté sur la carte, s'apparente à la fois au réseau existant et au premier projet de Choulot (inachevé). Il n'y a pas de gare au Vésinet, l'Asile n'est pas figuré, ce qui situe la date du tracé avant 1860.

Paris et ses environs (1901)
Publiée dans le Nouveau Larousse Illustré; Claude Augé, éd., Paris, 1901.
[Carte au 1/200.000e]

Première d'une longue série de cartes d'allure très moderne (à comparer avec la carte Michelin, plus bas).

Umgebung von Paris (1906) (environs de Paris)
Leipzig bibliographisches Institüt, d'après le Meyers Konversations-Lexicon.
[Carte au 1/120.000e]
(Une autre version "Befestigungswerke von Paris", tirée au 1/300.000e existe aussi).

La partie nord de la commune est représentée comme une forêt et la mention "Etoile de Chatou" semblant se rapporter au rond-point royal, est une survivance (erronée) de la carte des Chasses. L'Etoile de Chatou constituait le carrefour où se trouve de nos jours le Commissariat de Police.

Carte Michelin de la France, n°11 (1923-26)
Première série des 47 cartes selon la projection de Bonne (projection équivalente) avec comme référentiel géodésique l'ancienne triangulation des ingénieurs géographes, sur l'ellipsoïde de Plessis 1817. Le fond de carte ne varie pas ; des mises à jour sont opérées périodiquement.
[Carte au 1/200.000e]

Ici, la précision de la carte (n°11) est sacrifiée au profit de la signalétique rendue nécessaire par la circulation automobile.

Institut géographique national, , 1970-1977
Série touristique, carte n°8 (4e édition)
[Carte au 1/100.000e]

On notera la mention « Parc Zoologique » associée au Lac des Ibis. Elle fait allusion à quelques cages et volières installées à la fin des années soixante, constituant un très modeste « parc zoologique » qui a subsisté une dizaine d'années.

 


Société d'Histoire du Vésinet, 2010- www.histoire-vesinet.org