La Maison de Repos de la Compagnie de Signaux

En 1923, la Ligne Paris-St Germain fut équipée – première en France – d'un nouveau système d'espacement des trains qui devait autoriser la circulation des rames à deux minutes d'intervalle. C'était le "block automatique lumineux".
L'entreprise chargée de cette mise en place était la Compagnie de Signaux. Créée en 1903 par Francis Cumont, un pionnier de la signalisation électrique pour les chemins de fer et le métropolitain, la société devint la référence majeure dans les domaines mécaniques, électriques puis électromécaniques. En 1934, elle deviendra la C.S.E.E. ou Compagnie de Signaux et d'Entreprises Electriques.

Des cartes postales anciennes conservent le souvenir de la maison de repos que la Compagnie avait installée au Vésinet à la même époque [1].


Le Vésinet - Maison de Repos de la Compagnie de Signaux
Société d'Histoire du Vésinet et collections particulières.

***

    Note

    [1] La villa, située route de La Borde, existe encore mais une partie de la propriété a été lotie vers 1956.

     


Société d'Histoire du Vésinet, 2013 - www.histoire-vesinet.org