Cinéma au Vésinet > lieux de tournages > Hibernatus ?

Quid d'Hibernatus ?

En 1969 sort un film d'Edouard Molinaro, adapté d'une pièce de théâtre de Jean Bernard-Luc, intitulé Hibernatus. Le personnage principal est interprété par Louis de Funès. L'argument est simple : Un PDG voit reparaître le grand-père de sa femme qui, après soixante-cinq ans d'hibernation, a gardé l'apparence de sa jeunesse. Les situations délirantes s'accumulent.
Le Vésinet apparaît dans le scénario de façon explicite. Pour ne pas "traumatiser" le grand-père fraîchement décongelé, il faut le replonger dans un cadre, une ambiance, un décor correspondant au début du XXe siècle. On choisit donc ... une villa du Vésinet et pour compléter le décor, les autorités préconisent d'aménager les abords de la villa en y reconstituant les conditions de vie de la Belle-Époque : personnages en costumes d'époque, des véhicules hippomobiles, tacots, vélocipèdes d'antan, etc.
Le film, dont le tournage fut difficile en raison de relations médiocres entre le metteur en scène et son acteur vedette, était voué à faire un bide ... mais non ! après une carrière modeste dans les salles obscures, ses multiples passages à la télévision ont fini par en faire un « film culte » selon la formule consacrée.
Une partie de l'intrigue se déroulant au Vésinet, il fut admis que le tournage s'y était effectué. Le film est donc régulièrement mentionné parmi les œuvres cinématographiques nombreuses, tournées dans la commune. Wikipédia n'est pas en reste, avec cette formule : « Certains plans ont été tournés au Vésinet. » il élève la rumeur au rang de fait historique. Généralement plus prolixe, l'encyclopédie numérique ne s'engage pas davantage. Et tous les autres sites lui emboîtent le pas.

En 2012, la Société d'Histoire du Vésinet a ouvert sur son site une page consacrée aux films, téléfilms, feuilletons et séries, tournés ou situés (selon le scénario) au Vésinet. En quelques années, cette page est devenue une des plus visitées et elle a suscité auprès du webmaster beaucoup de questions des internautes dont, en particulier, les lieux de tournage d'Hibernatus !
Dès 2014, nous fûmes amenés à préciser : « Les scènes censées se situer au Vésinet font toujours débat...Selon nous, il n'y en a pas. »
Une quelconque participation du Vésinet n'est d'ailleurs pas mentionnée au générique. La numérisation du film, sa commercialisation en DVD (2004) puis BlueRay (2014) et les nouvelles formes de distribution (VOD, replay) permettent d'examiner facilement les scènes (peu nombreuses) censées se dérouler au Vésinet.

La Villa

La villa de l'industriel Hubert de Tartas (de Funès) où se passent plusieurs scènes a parfois fait penser à des maisons du Vésinet (disposition et formes du jardin analogues) mais deux détails très révélateurs excluent ces hypothèses. Les piliers qui encadrent le portail ouvrant sur le parc sont monumentaux et très caractéristiques. Il n'y en a pas d'analogues au Vésinet et pas davantage en 1969. La question fait l'objet de beaucoup d'attention du Syndicat d'Initiative et de Défense du Site et d'autre part, les clôtures ont été inventoriées au nombre des richesses architecturales de la ville-parc, site patrimonial remarquable. Enfin, le portail en question donne dans l'autre sens sur un ensemble d'immeubles collectifs et cette configuration ne se rencontre pas au Vésinet.
On peut donc en conclure que cette villa où "l'hiberné" est hébergé, n'est pas physiquement située au Vésinet, mais n'y serait pas incongrue.

La villa, le jardin, le portail - Captures d'écran (détails, shv).

Le quartier « 1900 »

Seconde interrogation. Où se situe le quartier que l'on s'applique à transformer en décor des années 1900 pour rassurer l'hiberné ? Une belle avenue bordée d'arbres, garnie de bordures engazonnées qui peut, en regardant vite, évoquer les allées du Vésinet. Mais, si la commune compte plus de soixante km d'avenues, rues, allées, boulevards, il n'y en a pas tant que ça bordées d'arbres et dont des croisements ressemblent au secteur décoré "façon 1900" où furent réalisées les prises de vue. La scène du film, qui compte 9 plans, dure moins d'une minute dans (au plus) trois lieux différents, des croisements.
Justement, aucun de ses croisements (ils sont inscrits à l'inventaire des sites pittoresques depuis 1970 et ont peu changé depuis) ne ressemble un tant soit peu au décor du film [1]. D'ailleurs, les fans de Louis de Funès ont cru repérer le lieu de tournage à Versailles, non loin du Chesnay, dans un secteur très prisé lui aussi par les cinéastes.

Tournage des scènes "1900" dans les rues de Versailles (ici, avenue Solferino) en 1968.

Alors, décidément, non, Hibernatus n'a pas été tourné au Vésinet !

 


Société d'Histoire du Vésinet, 2019 • www.histoire-vesinet.org