Plan de la forest du Vezinet et de ses environs (~ 1730)

Bien que d'origine inconnue (auteur, date) cette carte peut être datée de la première moitié du XVIIIe siècle. Tracée sur le principe de la représentation géométrale et d'une grande précision, elle ne fait apparaitre ni la Ferme du Vésinet établie par le duc de Noailles vers 1740, ni les mares creusées en 1777.
Son principal intérêt est de faire figurer les noms des allées forestières, tracées un siècle plus tôt et les grandes routes royales.

Plan à la plume et encre de chine, aquarelle ; 54,2 x 64 cm
Cote : BNF Richelieu Estampes et photographie
Rés. Ve-26g-Fol. Destailleur Province, t. 2 , n. 494.

Voir la carte sur le site de la BNF (application flash)

Les routes forestières du XVIIIe siècle et ce qu'elles sont devenues aujourd'hui.

    Place Royale (rond-point de la République et tout ce qu'englobe aujourd'hui la rue Circulaire)

    Route de La Borde (route de Sartrouville).

    Route de Sartrouville (route de la Passerelle et rue des Merlettes), où se trouvait la "maison du Garde".

    Route de Montesson (idem).

    Route Royale (avenues Médéric et du Grand-Veneur) ; Carrefour Royal (Rond-point Royal ou du Cerf).

    Grande route de Chatou à St Germain (boulevard Carnot); carrefour de Chatou (av du Belloy / bd Carnot / bd des Etats Unis).

    Route de Croissy (idem); carrefour de Croissy (disparu) grande étoile, comparable au rond point du Cerf, qui serait à peu près à l'intersection allée de la Gare / rte de Croissy.

    Route du Potager (disparue); carrefour du Potager (disparu) sur les communes du Pecq ( av. Pierre Curie) et de Croissy (disparue).

    Route du Mesnil (disparue) et route de la Machine (disparue), grand axe nord-sud allant à peu près de l'entrée du stade des Merlettes jusqu'à la Seine à Croissy.

    Route de Bergerac (avenue Horace Vernet), qui se poursuivait jusqu'à la Seine, via le carrefour de Croissy.

    Route de la Reine (disparue), grand axe nord-est / sud-ouest passant par le Carrefour de Chatou et le Carrefour de Croissy.

    Route de la Princesse de Conty (avenues du Général de Gaulle et  de la Princesse), elle allait jusqu'à la Seine. Il semble que ce plan soit le premier à représenter cette voie.

    Route des Pages (avenue des Pages); elle suivait son tracé actuel des limites de Chatou jusqu'au carrefour royal, puis se poursuivait dans le même axe jusqu'à Croissy.

    Route du Belloy (avenue du Belloy).

    Les routes des Fontaines, des 4 arpens, des Gabillons, voies en partie sur le territoire des communes voisines qui ont disparu au Vésinet.

Plusieurs chemins de traverse sont aussi représentés mais sans indication de noms. On en retrouve le tracé dans l'avenue des Courlis ou l'Allée d'Isly par exemple.
La plupart des noms de cette carte resteront sans changement jusqu'aux transformations parfois radicales voulues par le Comte de Choulot qui souhaitait faire disparaitre ces tracés rectilignes au profit d'allées sinueuses jouant avec la lumière et les lontains. Quelques appellations seront modifiées sur la
Carte des Chasses (début XIXe siècle). Les carrefours deviendront des Etoiles, la route du Potager deviendra la route de la Machine, et la route du Mesnil portera le même nom sur toute sa longueur et la route de Bergerac sera la route du Potager. On ne peut cependant exclure des erreurs sur l'une ou l'autre de ces cartes car sur la carte d'Etat major de 1840, route de Bergerac a retrouvé son nom, les routes des Fontaines et des 4 arpens (qui sont tracées mais pas nommées sur la carte des chasses) sont inversées...
On peut aussi noter un détail anecdotique: la Grande route de Chatou à St Germain est qui est devenue le Grand Chemin de Chatou aura ses traditionnels
voleurs de grands chemins.


Société d'Histoire du Vésinet, 2003-2010 - www.histoire-vesinet.org